Lieux d'Intérêts

Le Château

Castillo de Peñíscola (Château de Peñíscola ou le Château de Papa Luna) peut être visité en échange d’un petit coût de participation.
Pour l’histoire du château, visitez Histoire de Peñíscola.
Pour toutes informations pratiques et autres (tarifs, heures d’ouverture, etc., (en espagnol)), visitez http://castillodepeniscola.dipcas.es/

Il existe dans tout le château de nombreuses expositions sur l’histoire du château et de la ville. Un ancien avant-poste de canon est transformé en un beau jardin avec des vues spectaculaires, le Parque de Artillería (Parc d’Artillerie). Le site abrite également une basilique et un phare du XIXe siècle sur la Plaza del Faro, avec les plus belles vues sur le château. Les vues les plus spectaculaires des environs se trouvent sur le toit du château.

La plus grande pièce du château au premier étage du palais papal devait être la chambre de Pedro de Luna.
De Luna disposait également d’une vaste bibliothèque, l’une des meilleures de son époque, répartie sur plusieurs pièces. Sa bibliothèque était peut-être son bien le plus cher. Il y rassemblait des œuvres de disciplines les plus diverses : Art, Poésie, Histoire, Mathématiques, Architecture, Astronomie, Sciences Naturelles, Astrologie, Magie, etc. Rien n’a échappé à sa curiosité et à sa soif de connaissance. Sa bibliothèque était aussi une source de chagrin dans ses derniers jours. Souffrant de pauvreté, il n’avait d’autre choix que de vendre beaucoup de ses livres pour payer les dépenses du château. Malgré ses difficultés, Benoît XIII est connu pour avoir été un écrivain prolifique. Il écrivit des taureaux pontificaux (environ 25 000; documents papaux officiels avec une bulle ou un sceau attaché), de la correspondance, des sermons, des polémiques, des écrits sur les études ecclésiastiques et le droit.
Il y a une annexe où se trouvait le lieu de travail de Luna et où il rencontrait les émissaires.
La salle du trône, également connue sous le nom de la salle des commandants, était utilisée par les Templiers et la curie papale pour les réceptions, les auditions et les rituels.
L’église, qui était autrefois la chapelle des Chevaliers Templiers est devenue la basilique papale. Pedro de Luna y fut inhumé entre 1423 et 1430, jusqu’à ce que certains de ses proches veulent lui rendre un dernier hommage et l’ont emmené au palais d’Illueca (près de Zaragoza), où il est né.
De plus, vous pouvez visiter le Hall de Conclave, les gigantesques quartiers voûtés des gardes, la place de parade, les écuries, etc.

La Plage Nord et Sud

Peñíscola a le drapeau bleu international (pour la propreté, l’hygiène, les équipements, etc.) et offre une promenade bordée de palmiers, avec d’innombrables boutiques, restaurants, glaciers, bars, hôtels, etc. Le soir, toutes sortes d’artistes, peintres, clowns, etc. divertissent le public et il vous est possible acheter des produits artisanaux le long de la promenade.

La ville a une plage au nord et une au sud du château. Les plages sont agréables avec du sable fin blanc et doré et cachent des criques impressionnantes le long des côtes.

La plage nord est généralement plus fréquentée, plus longue et a tendance à être moins fréquentée au fur et à mesure que l’on y avance.

Située près du port, la plage sud est plus petite, également avec du sable fin et devient rocheuse plus au sud, où vous pourrez découvrir de petites baies et criques tranquilles. Si vous êtes à la recherche d’un endroit pour vous détendre et prendre un verre, les restaurants le long de la plage sud offrent une vue magnifique sur le port et le charme des bateaux qui entrent dans le port. Vous pouvez également profiter de cette vue depuis votre terrasse dans l’un de nos appartements : Calypso Azahar !

Le parc naturel de la Sierra de Irta

El Parque Natural de la Sierra de Irta (Valencien: Parc Natural de la Serra d’Irta)

L’occasion idéale pour échapper à la foule estivale est de chercher la solitude dans la Sierra de Irta, une chaîne montagneuse de 18,8 km de long, qui s’étend au sud de Peñíscola.

Ce parc naturel et cette réserve protégée sont à explorer à pied ou en VTT. Demandez une carte des sentiers à l’office de tourisme. Il y a aussi de nombreux repères en chemin.

Le parc offre des sentiers et points de vue spectaculaires, des criques romantiques, des vues sensationnelles (y compris les vues dans la direction de Peñiscola). La combinaison montagne-mer la rend d’autant plus sensationnelle. Les criques pour la baignade et le snorkeling sont ravissantes. Le printemps est la meilleure saison pour les fleurs sauvages. Une partie des versants inférieurs faisant face à l’intérieur des terres sont plantés d’oliviers, d’amandiers et de caroubiers.

Juste en dehors du parc se trouvent deux châteaux de l’époque musulmane, Alcalà de Xivert et Santa Magdalena de Polpís (XIe siècle). Dans le parc se trouvent des tours de guet de la même époque. La plus importante est Torre Badum, qui a été utilisée par les musulmans pour avertir les commandants de la citadelle de l’arrivée des ennemis, en utilisant des signaux de fumée.

Le musée maritime

Situé également sur la citadelle, vous pourrez visiter le Museo del Mar.

Vous pourrez y explorer la riche histoire maritime de la ville, de la navigation ancienne jusqu’à l’industrie de la pêche, ainsi que la faune et la flore sous-marine de la région. Le musée expose toutes sortes d’anciennes découvertes archéologiques – y compris les ancres antiques et les vieux casques de plongée en bronze. Il possède également plusieurs aquariums remplis d’espèces sous-marines locales.

Fiestas Patronales de Peñíscola

Comme toute autre ville ou village d’Espagne, Peñíscola commémore chaque année son ou sa patron·ne. Vers la deuxième semaine de septembre, Peñíscola rend hommage à la Vierge de l’Ermitana (la virgin de l’Ermitana, aussi la Mare de Déu de l’Ermitana). L’Ermitana (chapelle retirée ou ermitage) symbolise l’histoire de Peñiscola.

Peñíscola s’adonne pendant une semaine entière aux fêtes ou fiestas, avec des danses traditionnelles et ancestrales qui évoquent les traditions guerrières et paysannes de la ville. Il y a des feux d’artifice, des concerts, des concours, des courses de jeunes taureaux, des spectacles de rue avec fanfares, une variété de rituels, etc. Les derniers jours des fiestas, il y a les défilés colorés “Maures et Chrétiens“. Le spectacle s’achève avec la castell, une tour humaine.