Peñíscola

Peñíscola se situe à 140 km ou à 90 minutes de route du nord de Valence, la troisième ville la plus grande d’Espagne. La ville se situe à Castellón, l’une des trois provinces de la Communauté Valencienne (Comunidad Valenciana). C’est la station balnéaire et la destination de vacances la plus populaire le long de la Costa del Azahar.

La Costa del Azahar s’étend du Vinarós au nord, plus de 120 kilomètres jusqu’à Sagunto. Le long de la Costa del Azahar (Côte de Fleurs) s’étendent des citronniers aux senteurs délicieuses et enivrantes, dont la région tire son nom.

La Costa est égale, à tout le moins, à la Costa Blanca du sud, tant dans l’attrait et la beauté, mais pourtant n’attire qu’une fraction de ses visiteurs. C’est exactement l’une des raisons qui font que la Costa del Azahar se distingue des autres Costas plus populaires et bien plus sillonnées. La région est relativement moins connue sur le plan touristique en dehors de l’Espagne, mais n’a pas à rougir de ses paysages, ses sites d’intérêt, ses attractions et ses commodités.

La Costa del Azahar se situe sur une côte méditerranéenne enchanteresse, dorée et ensoleillée, parsemée de stations balnéaires séduisantes, dont Peñíscola, Benicarló, Alcossebre, Oropesa del Mar, Benicàssim et Castellón de la Plana.

La région jouit d’un climat tempéré, avec des étés chauds et des hivers doux, ce qui rend la rend idéale pour des visites tout au long de l’année.

L’arrière-pays haut et étendu, avec ses huit parcs naturels, offre en revanche un grand panel de randonnées en toute tranquillité, dans l’une des régions les plus montagneuses d’Espagne, pleine de réserves naturelles et d’authentiques, charmantes et pittoresques petites villes et villages espagnols.

Que vous préfériez de vastes paysages montagneux et des randonnées ou bien le soleil et la mer (ou les deux), vous serez rassuré de savoir qu’avec plus de 300 jours de soleil à Castellón chaque année, vous serez presque sûr de profiter de vacances ensoleillées !

Ajoutez à cette variété l’une des merveilles historiques les plus spectaculaires d’Espagne et vous obtenez Peñíscola. La ville enveloppe le phénomène de la région le plus connue et le monument le plus important. Le majestueux château sur son rocher inébranlable, s’élevant à 64 mètres au-dessus de l’eau bleu azur, au bout d’un isthme, avec une basilique, un parc, un phare, une musée et des vues panoramiques de la Costa del Azahar.

La côte s’étend jusqu’à Benicarló, 8 km au nord et possède de longues et larges plages de sable fin blanc et doré, dissimulant des criques impressionnantes le long du littoral.

Le promontoire rocheux fortement renforcé qui domine la Méditerranée protège le labyrinthe des ruelles pavées étroites et sinueuses de la vieille ville de Peñíscola, avec ses maisons blanches, sa multitude de petits commerces, et ses charmants jardins avec des murs médiévaux massifs parfaitement préservés. En flânant dans ces rues historiques, vous ferez des pauses fréquentes pour admirer les vues époustouflantes.

Historiquement, Peñíscola est souvent associée à la fin du Moyen Âge et en particulier à Pedro de Luna ou le pape Benedictus XIII, plus connu sous le nom de Papa Luna (1328-1423), sans doute car peu de villes à part Rome et Avignon peuvent se vanter de leur statut pontifical. En outre, Benedictus XIII apporta les dernières modifications substantielles au Château des Templiers que nous avons le privilège de contempler encore aujourd’hui.

Cependant, Peñíscola possède une histoire bien plus longue et riche, remontant à plus de 2500 ans d’histoire ancienne, et très probablement même à la préhistoire.